` LE MOIS DU DOCUMENTAIRE 12 novembre 2012 Salle des fêtes projection du Film | Vivez Saint-Pierre

Sommaire

Archives

Contact

Contactez-nous

LE MOIS DU DOCUMENTAIRE 12 novembre 2012 Salle des fêtes projection du Film

 

LE MOIS DU FILM DOCUMENTAIRE 2012

Édito de Jean Louis DESTANS

Avec les évolutions technologiques récentes, le cinéma et la vidéo n’ont jamais été aussi accessibles. Nous sommes presque constamment entourés d’images en mouvement. Dans ce foisonnement, le cinéma documentaire nous offre l’opportunité de faire une pause et d’observer nos contemporains par le regard du cinéaste. Aussi, quand l’opportunité nous a été donnée de reprendre la coordination départementale du «Mois du film documentaire», cette manifestation de qualité qui existe depuis 1999, nous n’avons pas hésité. Cet événement annuel permet en effet de montrer de beaux films à un public de proximité, non spécialiste, partout où existe une médiathèque, y compris donc dans des zones rurales éloignées des centres urbains. Une démarche en parfaite cohérence avec notre politique culturelle.

Il revenait à la Bibliothèque départementale de l’Eure, via le réseau des bibliothèques publiques, d’assumer cette mission, elle qui dispose d’un fonds de 4 000 titres à disposition du public et pour lequel la demande va croissant. Je suis heureux à cet égard de constater qu’une dizaine de bibliothèques du réseau se sont associées à l’opération.

Avec ce soutien au Mois du film documentaire, nous enrichissons encore un peu plus notre action en faveur de l’écriture et de la culture cinématographiques qui s’illustre dans des actions partenariales telles que la participation à «Collège au cinéma» et à «Images en ligne», l’aide au fonctionnement du Centre des écritures cinématographiques (CÉCI) du Moulin d’Andé, l’organisation du Concours de scénarios de courts métrages, également en partenariat avec le CÉCI, et de «Place aux cinémas» avec la Chambre syndicale des cinémas de Normandie.

 SAINT-PIERRE -DU-VAUVRAY

LUNDI 12 NOVEMBRE À 19H

Salle des fêtes Pierre Mendès France, rue Grande

Les Eurasiens de Normandie de Jean-Claude Jean

Production : Big Bang Films / 2011 / 52 min / VF

La défaite de Dien Bien Phu marque la fin de la guerre d’Indochine. De nombreux enfants de père français et de mère indochinoise ont été alors rapatriés en France. Certains d’entre eux ont été hébergés en Normandie. Ce documentaire nous propose de découvrir l’histoire de quatre rapatriés d’Indochine, aujourd’hui normands…

En présence de Sandrine Bagarry, productrice du film

Structures organisatrices :

Moulin d’Andé-CÉCI et Commune de Saint-Pierre-du-Vauvray – 02 32 59 91 06

ANDÉ

VENDREDI 16 NOVEMBRE À 19H

Théâtre du Moulin d’Andé, 65 rue du Moulin

Maurice Pons en toutes saisons

Un film de Marcel Rodriguez et Isabelle Singer. Réalisé par Isabelle Singer

Production : Métis Films / 2012 / 59 mn / VF

« Au fond, c’est peut-être ça le métier d’écrivain : d’un petit prétexte enfantin, faire une tragédie monstrueuse pour adultes. » Ainsi s’exprime Maurice Pons en préambule de ce documentaire, dans sa chambre du Moulin d’Andé où il a écrit la quasi-totalité de son oeuvre. Dans des lieux emblématiques (la vallée de Névache, le Moulin d’Andé, des librairies où il rencontre ses lecteurs) Maurice Pons évoque ses souvenirs : souvenirs littéraires et cinématographiques, souvenirs d’enfance pendant la guerre, souvenirs des engagements politiques. Mêlant la parole de Maurice Pons à des extraits de romans, le film est un vivant témoignage de l’Histoire du vingtième siècle en même temps qu’un jeu de parallèle entre les souvenirs personnels d’un écrivain et leurs manifestations dans ses oeuvres.

En présence de la réalisatrice et de Maurice Pons

Structure organisatrice :

Moulin d’Andé-CÉCI / Centre des écritures cinématographiques – 02 32 59 70 02

SAINT-ETIENNE DU-VAUVRAY

MARDI 20 NOVEMBRE À 19H00

Mairie, salle du conseil municipal, 23 rue Nationale

Entre nos mains de Mariana Otero

Production : Archipel 33, Ciné + / 2010 / 87 mn / VF

Pour faire face à la faillite de leur entreprise qui fabrique et commercialise de la lingerie féminine, des salariés – majoritairement des femmes – tentent de la reprendre sous forme de coopérative. Au fur et à mesure que leur projet prend forme, ils se heurtent à leur patron mais aussi à la réalité du «marché». L’entreprise devient alors un petit théâtre où se joue sur un ton espiègle, entre soutiens-gorges et culottes, des questions fondamentales, économiques et sociales.

Structures organisatrices :

Moulin d’Andé-CÉCI, Bibliothèque Jules Verne et Commune de Saint-Etienne-du-Vauvray – 02 32 59 94 53

LÉRY

MERCREDI 21 NOVEMBRE À 19H00

Mairie, salle du conseil municipal, 47 rue du 11 novembre

Bernard, ni dieu, ni chaussettes de Pascal Boucher

Production : Les Mutins de Pangée / 2009 / 86 mn / VF

Sur les bords de Loire, Bernard Gainier continue bon gré mal gré à cultiver sa vigne et à partager son vin entre amis au « Bureau », sa cave. À 73 ans, il a toujours vécu seul et reste fidèle à un mode de vie rural qu’il a toujours connu. Bernard est un gardien de la mémoire. Celle du poète local Gaston Couté, héritier de François Villon, qui connut son heure de gloire dans le Montmartre de la Belle Époque.

Les deux hommes, qu’un siècle sépare, ont en commun des idées libertaires et la volonté de témoigner de la condition paysanne des plus humbles. Depuis 25 ans, Bernard écume les salles des fêtes de la région pour faire entendre les textes du poète écrits dans sa « langue maternelle », le patois beauceron.

En présence du réalisateur (sous réserve)

Structures organisatrices :

Moulin d’Andé-CÉCI et Commune de Léry – 02 32 59 05 50

ANDÉ

MARDI 27 NOVEMBRE À 19H

Salle municipale, 5 rue des Écoles

De père en fils de Philippe Ayme

Production : Adalios / 2005 / 50 mn / VF

Mon père m’a toujours dit : “Des trois fils, c’est celui qui travaillera les terres qui aura la ferme”. J’aimais beaucoup cette maison et j’espérais de tout coeur y vivre un jour. Mais je n’ai pas voulu des terres. Mon désir de faire des images était plus fort. Régis, le second de mes frères, se prépare aujourd’hui à reprendre l’exploitation. Filmer cette passation me fait vivre au plus près la relation entre père et fils, et percevoir les minces espaces qui nous séparent et qui nous lient.

Dans le sud de la Drôme, entre la Ferme et la Villa, les temps se mêlent, les générations se confrontent et font résonner ensemble les questions de la filiation et de la transmission de l’héritage familial.

En présence de Philippe Ayme, réalisateur

Structures organisatrices : Moulin d’Andé-CÉCI et Commune d’Andé – 02 32 59 91 48

Discussion

Les commentaires sont clos pour cet article.

Les commentaires sont clos.

Login