` Hommage à notre ami Bernard | Vivez Saint-Pierre

Sommaire

Archives

Contact

Contactez-nous

Hommage à notre ami Bernard

Bernard

Tu as accepté d’appartenir à l’équipe municipale, tu observais et avais déjà pris la mesure de la mission des élus.

Dès le début de notre mandat, tu as accepté  de faire partie de la commission des travaux.

Nous avons apprécié rapidement tes compétences et la justesse de tes analyses et propositions toujours dans l’intérêt général.

Tu as toujours fait preuve de beaucoup de pragmatisme, de lucidité.

Tu ne pensais pas, à cette époque là,  devenir  adjoint .

Bernard tu es devenu premier adjoint ce fut nécessaire pour nous tous.

L’engagement au service des autres sans calcul ni intérêts personnels.

Rapidement tu t’es investi dans cette nouvelle mission avec énergie et une disponibilité sans faille.

Rapidement nous nous sommes compris.

Tes collègues élus te faisaient confiance et appréciaient eux aussi ton engagement au quotidien, et nous avons partagé les contraintes et responsabilités municipales.

Chacun d’entre nous pouvait compter sur ta loyauté et ta participation active à toutes les manifestations.

Tu as été vigilant pour que nos projets municipaux soient menés à bien.

En trois années et demi beaucoup de projets  ont été réalisées et la liste est longue.

Certains travaux réalisés ne se voient pas encore, mais compteront beaucoup pour les St Pierrois.

Tu manqueras beaucoup à l’équipe technique car souvent tu as relevé les manches pour les aider.

Par cela, tu nous démontrais que les actions sur le terrain en équipe étaient plus utiles que les grands discours de réunion.

Ta ligne de conduite était de servir les habitants avec ta générosité pour toutes les générations.

Tu avais des idées que tu savais faire partager.

Nous avons été  élus et rapidement nous sommes devenus complices et amis.

Ta franchise parfois surprenante était pour nous un gage de confiance.

Nous avions encore des projets à partager.

Avec tes amis élus, nous continuerons à les mettre en place sans jamais t’oublier.

Marylène me disait il n’y a pas si longtemps que tu aimais te rendre à la mairie.

Nous avons une pensée pour Marylène, tes enfants, petits enfants, ta famille et tes amis.

Parmi les nombreux messages je cite le Message de Jean Quéré Maire adjoint d’Acquigny

Il n’était pas nécessaire de beaucoup le connaître pour l’apprécier. Je sais qu’il va beaucoup te manquer, vous manquer.

Je me rappelle ton entêtement et ton obstination mais également ta souplesse et ta gentillesse.

Bernard nous te souhaitons tous de reposer en paix.

 

Hommage de Leslie CLERET à Bernard HOUSSAYE

 

Eglise de Saint Pierre du Vauvray le 24 mai 2012

-*-*-*-*-*-

Bernard,

 

Il nous a fallu du temps pour nous connaître et nous apprécier.

Par respect, peut-être aussi par méfiance, tu n’intervenais jamais lorsque je discutais avec ton maire. C’est au cours de manifestations dans la commune, où tu étais toujours présent, que notre confiance mutuelle s’est révélée.

Rapidement, nous avons échangé sur le sens de notre mission et aussi sur le rôle indéfectible de la parole donnée.

Etre élu, c’était avant tout veiller sans relâche à la qualité de vie des administrés.

Etre élu, pour toi, c’était une suite de contraintes quotidiennes mais aussi de satisfactions car les relations humaines étaient au cœur de tout.

Mais notre amitié ne s’est pas construite uniquement sur le sens du devoir. Elle s’est renforcée par de nombreux traits d’humour que nous aimions partager.

En 2011, nous avons arpenté ensemble les Longs Champs. Tu en connaissais chaque rue, chaque habitant, mais aussi toutes les difficultés de ce quartier excentré. A mon étonnement, tu avais répliqué : “tu ne connais pas bien Saint Pierre mais rassure-toi, ça reste entre nous”.

Lorsque je peinais à monter jusqu’au monument, tu me disais “ça c’est Saint Pierre !”

Quand nous parlions, avec le maire, de tous les problèmes de routes, de transport, tu disais encore “ça c’est Saint Pierre”.

Alors, aujourd’hui, sans que tu l’aies voulu, la solidarité des élus, des habitants, c’est aussi Saint Pierre !

Tu rejoindras tout à l’heure Jean Recher et Roger Ribreau en haut du village. Lorsque leurs disparitions nous avaient réunis ici, dans cette église, tu avais su être avec nous tous bienveillant et attentif.

Je n’oublierai pas cette générosité discrète qui résistait à toutes les épreuves. Car c’est la seule justice que nous pouvons te rendre aujourd’hui. Ne rien oublier de ton engagement ni des valeurs que nous partagions avec toi.

Ton souvenir sera notre guide même si aujourd’hui, il n’est que chagrin.

 

Merci

 

Discussion

Les commentaires sont clos pour cet article.

Les commentaires sont clos.

Login